Road trip - Huiles essentielles pour votre santé

Road trip

0 No tags Permalink 0

Cette semaine, on est parti en famille se faire un petit road trip en Pays Cathare. Les châteaux, les abbayes, notre belle Histoire de France avec les chevaliers, l’Inquisition et tout et tout… (c’est ironique hein !)  Nous sommes partis en camping-car et c’est assez sympa d’être en famille 24h/24h (sauf quand les enfants ne veulent plus s’arrêter de faire du bruit alors que j’ai envie de calme).

On a visité la Cité médiévale de Carcassonne, et aujourd’hui, nous somme à Montlaur chez Julien Martre, il cueille des plantes sauvages et les distille pour en faire des huiles essentielles. Eh oui, même en vacances, les huiles essentielles font partie de ma vie ! En fait, j’ai rencontré Julien au Symposium de Pau il y a quelques mois, nos métiers sont complémentaires.

Alors ce matin, il nous a montré son alambic, il nous a tout expliqué : les endroits où il cueille, comment faire fonctionner l’alambic… J’étais passionnée, Augustin (mon mari chéri) filmait tout ça (et oui, bien sûr je vous en fait profiter sur le blog dès que la vidéo sera prête^^) et les enfants… pas top intéressésL. Ils ont regardé toute l’explication de loin, bon, les huiles essentielles, ils connaissent bien quand même, ça fait partie de leur quotidien !

En repartant j’étais vraiment enthousiaste, je me disais que c’est vraiment un beau métier : se balader dans la nature pour cueillir les plantes, les transformer en remède, franchement c’est super génial ! Je demande à mes fils : « alors les garçons, quelqu’un veut devenir distillateur d’huiles essentielles ? » Pas de réponse. J’insiste parce que vraiment c’est trop cool comme métier : « allez, quelqu’un voudra faire la même chose que Julien ? » « Non » (blasé). Et mon mari qui se moque de moi et en rajoute une couche : « allez, un qui sera garde forestier, un distillateur, et qui veut faire indien ? » Haha… ben quoi, y a rien de mal à vouloir que ses fils aient des métiers sympas. C’est sûr, on est loin de l’avocat ou du chirurgien ! De toute façon, ils feront ce qui leur fera plaisir. Moi, je reste convaincue que fabriquer des huiles essentielles, c’est sympa.

Là, il neige, et on laisse les plus petits se reposer avant de ressortir visiter une Abbaye, et puis on reprendra la route vers de nouvelles aventures !

 

 

0

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *